Associer du jean et du tissu du Guatemala pour une pochette upcyclée !

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs : élégance et création avec un Jean upcycling, organisé par Lilie, créatrice de Style. D’ailleurs, je vous invite à découvrir son univers créatif de sacs d’artiste sur mesure

PHOTO BLOG
san Juan

Fin mars 2020 (un an déjà !), je revenais d’un voyage de 2 mois au Guatemala où j’avais rencontré des tisserandes d’une ethnie maya qui perpétuaient un savoir-faire ancestral : le « telar de cintura ».

Il leur faut des heures et des heures de tissage pour donner vie à de magnifiques tissus d’une qualité inégalée. J’ai été émerveillée par ces femmes, leur artisanat, leur authenticité et leur courage.

Neuf mois plus tard (si si, je vous assure…) je donnais naissance à Mayanna une association et une marque pour valoriser  cet artisanat féminin issu de la culture maya.

 

Casaflor
machine

Et aujourd’hui, je fais un nouveau pas :

Je me reconnecte à mon « héritage »… Comment me diriez-vous ?

Et bien voilà, je suis fille et petite-fille de femmes inconditionnelles de couture. Ma mère avait cousu sa propre robe de mariée ! Cela m’a toujours impressionnée… Pour ma part, je n’avais jamais vraiment accroché.

Je trouvais la couture dépassée, limite ringarde, et je ne m’y intéressais guère…

Et puis finalement, à 42 ans, ayant du temps avec le confinement, je me suis procuré une machine à coudre et j’ai eu envie de créer à mon tour, tradition familiale oblige ! Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour se « reconnecter » à ses origines…

Depuis plusieurs mois, je ne quitte plus ma machine à coudre, j’apprends de nouvelles techniques jour après jour et plus rien  ne m’arrête. Des tote bags, trousses, sacs et autres paniers prennent forme…

Je ne manque pas de partager mes progrès auprès de ma mère qui en est très fière !

 

tissus 2

Et il a fallu la lecture de l’article du  blog de Lilie pour me donner envie de sortir une nouvelle fois de ma zone de confort…

Adepte du « consommer moins mais mieux » et avec cette envie de préserver notre belle planète, je récupère un maximum de tissus pour mes projets couture.

En faisant le tri dans mon armoire,  j’y ai découvert  un jean un peu déchiré au niveau des cuisses (merci à ma chère et tendre culotte de cheval) et de surcroît beaucoup trop court, qui trônait sur mon étagère.

Et pourquoi ne pas associer le jean au beau tissu du Guatemala ?

pochettes

Là encore il s’agit de transformation. En effet, j’avais commandé aux tisserandes mayas des nœuds papillons mais malheureusement ils étaient taillés trop grands. Il m’était difficile de les vendre en l’état…

Ni une, ni deux, je prends mes ciseaux et je découds les nœuds papillons, puis je découpe des rectangles dans mon ancien jean…

J’utilise des chutes de tissu pour la doublure. Et me voilà partie pour la conception de petites pochettes Franco-guatémaltèque 100% Upcyclées!

Le résultat est plutôt  sympa, vous ne trouvez pas ?

Associer deux tendances : un héritage ancestral et la modernité !

Du tissu 100% coton tissé à la main à l’aide du métier à tisser selon une technique datant de plus de 2500 ans et du jean, un tissu intemporel et incroyablement moderne.

Cela me donne des idées pour le futur de Mayanna.

Dans cette pochette, je peux glisser mon passeport qui n’a plus qu’une envie : retourner très vite au Guatemala. J’aime aussi m’en servir comme porte-monnaie et l’avoir toujours à portée de main pour faire mes courses au marché !

benji

J’ai fait tester ces pochettes à mes proches. Elles ont un côté universel : aussi utile pour une femme que pour un homme. Mon fils  s’en sert pour mettre sa carte d’identité et son permis de conduire, l’essayer c’est l’adopter !. 

Deux savoirs faire : le tissage et la couture qui s’unissent pour une pochette unique… à votre image.

Bref bien plus qu’une pochette, toute une histoire.

Merci Lilie pour ce challenge proposé en espérant avoir répondu à la grande question : Comment faire pour être dans le mood du Jean tout en respectant ce sacro-saint principe d’éthique écoresponsable ?

J’espère que mes créations et cet article vous séduiront. Je vous propose de découvrir toutes les idées inédites d’utilisation des vieux Jean, proposées par les participants à ce carnaval d’articles : Comment réutiliser to vieux jean,  6 idées de ouf

Partager sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)

Elsa

Bravo ! Quelle énergie et soif de partage. Mes pochettes ne me quittent plus (j y range mes clés et l autre est mon porte-monnaie). Hâte de faire de nouvelles acquisitions peut-être pour la fête des mères ?!

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
01_Secure Paiement 100% sécurisé
Commandez en toute sécurité
02_Delivery Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

04_Satisfait Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,